Actualités

Habiter mieux : peu (beaucoup) mieux faire !

10 juillet 2012
L’Anah a présenté quelques chiffres sur le bilan 2011 du programme Habiter mieux lors du dernier groupe de travail « collectivités et CEE » . Avec 6 700 ménages aidés, l’objectif de 300 000 logements rénovés prévus en 5 ans semble inaccessible, et les principaux freins résident sans surprise dans la difficulté à identifier les logements concernés et à mobiliser les propriétaires-occupants pour mener des travaux. L’accompagnement local des habitants, en partenariat avec les collectivités et les associations, reste donc primordial dans le succès de ce type d’opérations. 60% des dossiers ont ainsi été engagés dans le cadre d’une opération programmée, ce qui confirme ce besoin de dynamique locale et explique peut être aussi les bons résultats en termes de performance énergétique atteinte : alors que le critère énergétique pour bénéficier du programme Habiter mieux n’est que de 25% d’économies d’énergie, l’économie moyenne attendue par les projets réalisés en 2011 est de 39%. Le coût moyen constaté des travaux par logement (montant subventionnable) est de 11 700 à 20 000 € selon le niveau d’économies d’énergie attendues. Le frein principal est pour l’instant plus dans le montage du dossier de financement au cas par cas et l’accompagnement des familles que dans l’obtention des financements puisque les budgets sont pour l’instant loin d’être consommés.