Articles newsletter

États généraux de l’alimentation : premières pistes de travail pour renforcer la lutte contre le gaspillage alimentaire

8 décembre 2017

Les États Généraux de l’Alimentation (EGA) ont été lancés le 20 juillet dernier avec pour objectif d’accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs et de promouvoir des choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable. Les travaux des EGA visent, in fine, à identifier des mesures qui pourraient faire l’objet d’un projet de loi. Pour y parvenir, les débats ont été organisés en 14 ateliers thématiques, qui se sont déroulés entre les mois d’août et de novembre. Un atelier était consacré à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Une première réunion a eu lieu le 12 octobre dernier en présence du Président de séance, M. Guillaume Garot. L’objectif de cet atelier est de proposer de nouvelles mesures pour renforcer la lutte contre le gaspillage alimentaire, tout en s’appuyant sur les travaux existants (notamment la loi anti-gaspi et le Pacte national). L’une des thématiques abordées concerne la lutte contre le gaspillage alimentaire en restauration collective, faisant écho aux freins rencontrés par de nombreuses collectivités à ce sujet.

Les États Généraux de l’Alimentation (EGA) ont été lancés le 20 juillet dernier avec pour objectif d’accompagner la transformation des modèles de production afin de répondre davantage aux attentes et aux besoins des consommateurs et de promouvoir des choix de consommation privilégiant une alimentation saine, sûre et durable. Les travaux des EGA visent, in fine, à identifier des mesures qui pourraient faire l’objet d’un projet de loi. Pour y parvenir, les débats ont été organisés en 14 ateliers thématiques, qui se sont déroulés entre les mois d’août et de novembre. Un atelier était consacré à …

La suite de l'article est réservée à nos adhérents. Connectez-vous pour lire la suite…

Thèmes :