Publications

Etat des lieux des actions de prévention dans les territoires d'outre-mer et insulaires

Publiée en décembre 2019

La loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV), adoptée le 17 août 2015, a renforcé les
enjeux en matière de prévention des déchets en fixant un objectif de réduction de 10% des quantités de
déchets ménagers et assimilés produits par habitant en 2020 par rapport à 2010 et en prévoyant des mesures
visant à lutter contre le gaspillage et promouvoir l’économie circulaire.
La réduction des déchets dans les départements et régions d’outremer est un enjeu essentiel pour ces
territoires la plupart insulaires, exigus, isolés les uns des autres, éloignés de la Métropole, très exposés aux
risques naturels et ayant une pression démographique et/ou touristique et des contraintes foncières
importantes. Si des progrès importants ont été réalisés depuis une vingtaine d’années sur la gestion des
déchets, la fermeture de nombreuses installations non autorisées et la saturation des décharges rendent
pertinentes la mise en place de programmes de prévention ambitieux visant à réduire la production de déchets.
AMORCE, en partenariat avec l’ADEME, a souhaité dresser un premier état des lieux des actions de
prévention mises en place dans les territoires de l’outre-mer et celles qui sont envisagées pour l’avenir.

Cette publication est réservée aux adhérents de la compétence : Déchets
Veuillez vous connecter pour accéder au contenu :

Connexion