Espace presse

AMORCE défend le déploiement de plateformes territoriales ambitieuses pour massifier la rénovation énergétique des logements privés

Le secteur résidentiel en France représente 30% des consommations d’énergie finale et 13% des émissions de gaz à effet de serre. Les dépenses liées à ces consommations représentent une part de plus en plus importante du budget des ménages (de 6 à 8%). 11 millions de français souffrent aujourd’hui de précarité énergétique et malheureusement ce chiffre est en constante augmentation. Avec un renouvellement du parc de logements très faible (0, 3% par an), la rénovation énergétique des logements est un enjeu environnemental, économique et social majeur (…)

Communiqué de Presse (228,8 Kio)