Espace presse

La conférence environnementale doit confirmer la mobilisation de la fiscalité écologique en faveur des territoires !

L’année 2015 a été marquée par plusieurs actes politiques majeurs (loi de transition énergétique, COP21) par lesquels la France et les autres États ont affirmé leurs ambitions en matière de politique environnementale. Cette transition écologique passe inéluctablement par l’action massive des territoires et des acteurs locaux.

Dans la continuité des premiers financements ponctuels annoncés en 2015, la conférence environnementale qui se tient les 25 et 26 avril doit impérativement mettre en débat l’affectation de la fiscalité écologique française, en particulier la contribution climat énergie (CCE) et la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP), aux collectivités territoriales en charge des politiques locales de transition énergétique et d’économie circulaire sous peine d’une immense désillusion.

Communiqué de Presse (256,1 Kio)